Accueil / Mines & Energies / La Côte d’Ivoire renforce son dispositif de production de l’électricité

La Côte d’Ivoire renforce son dispositif de production de l’électricité

La Côte d’Ivoire renforce son dispositif de production de l’électricité

La Côte d’Ivoire va accroître ses capacités de production de l’électricité avec la réalisation de deux nouvelles centrales thermiques qui devraient porter la capacité actuelle à plus de 2.000 MW.

L’annonce a été faite mercredi par le gouvernement à l’issue d’un conseil des ministres.

“Le conseil a approuvé un projet de réalisation de deux centrales thermiques à cycle combiné de puissance respectives de 350 MW et 277 MW, soit une capacité additionnelle de production électrique de 627 MW”, indique le gouvernement qui réaffirme son objectif de doubler la capacité actuelle de production électrique d’environ 2.000 MW à 4.000 MW.

La puissance totale installée de la Côte d’Ivoire est de 1.975 MW à ce jour fournie à 72,5% par quatre centrales thermiques et 27,5% par six centrales hydrauliques.

Depuis 2012, le gouvernement ivoirien a pris des mesures pour assainir la situation financière du secteur de l’électricité, rétablir l’équilibre de l’offre et de la demande par l’accroissement des capacités de production, mettre à niveau le réseau électrique et réduire le temps moyen de délestage.

Dans ce cadre, la Chine et la Côte d’Ivoire ont signé en 2015 à Abidjan un accord de financement portant sur 819 millions de dollars (environ 500 milliards de FCFA) par l’entremise d’Eximbank of China, pour le développement et la réhabilitation du réseau électrique en Côte d’Ivoire.

Le projet porte sur la construction de 14 nouveaux postes de haute tension, la réhabilitation de 13 postes de haute tension, la réalisation de 1555 km de lignes de transmission et de fourniture d’équipements électriques sans compter l’électrification de 500 localités rurales.

La Chine construit également à Soubré (sud-ouest) un barrage hydroélectrique, le plus puissant et le plus grand centre de production énergétique sous-régional d’une puissance installée de 275 MW et d’un productible annuel de 1.100 gigawatt heure (Gwh) qui devrait permettre à la Côte d’Ivoire de réaliser son objectif d’être autosuffisant et même exportateur d’électricité dans la sous-région ouest-africaine.

La Côte d’Ivoire fournit de l’électricité au Ghana, au Togo, au Bénin, au Burkina Faso, au Mali et à terme à la Sierra Leone, au Liberia et à la Guinée.

 

 

 

lebabi.net

Aller en haut