vendredi 15 novembre 2019
Accueil / International / La croissance de la Chine sérieusement ralentie par la guerre commerciale

La croissance de la Chine sérieusement ralentie par la guerre commerciale

La croissance de la Chine sérieusement ralentie par la guerre commerciale

Selon les statistiques du troisième trimestre publiées ce vendredi matin, l’économie chinoise est au plus bas depuis 27 ans.

On reste au-dessus de la ligne rouge des 6% fixée par le gouvernement, et c’est bien là l’essentiel – presque un soupir de soulagement–  pour les médias officiels. À peine 6% d’augmentation du produit intérieur brut chinois par rapport au deuxième trimestre, et le responsable est tout désigné : sans cette « guerre commerciale meurtrière » avec les États-Unis, pointe un expert interrogé par le Huanqiu Shibao, « la Chine aurait (sans problème) pu atteindre un taux de croissance positif de son PIB de plus de 6,5% au troisième trimestre ».

Sauf qu’on n’y est pas ! Chine nouvelle et le Quotidien du peuple ont beau évoquer la résilience de l’économie chinoise, lisser la courbe de la croissance à 6,2% au cours des trois premiers trimestres et tabler sur un rebond au quatrième, le pays est confronté à un vrai ralentissement, le plus important depuis près de trois décennies.

La baisse des exportations chinoises s’est accélérée en septembre, même chose pour les importations en recul depuis cinq mois consécutifs. Le ralentissement de la demande intérieure touche les secteurs de l’automobile, les sorties au restaurant, les divertissements, avec des craintes pour l’emploi, même si ce dernier reste stable pour l’instant. On attend maintenant les mesures du gouvernement, mais les analystes préviennent : les possibilités de relances sont limitées, l’économie chinoise étant déjà lourdement endettée.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut