Accueil / Développement / La CUA et AIMS Signent un Accord Visant à Renforcer l’Enseignement…

La CUA et AIMS Signent un Accord Visant à Renforcer l’Enseignement…

La CUA et AIMS Signent un Accord Visant à Renforcer l’Enseignement…

La CUA et AIMS Signent un Accord Visant à Renforcer l’Enseignement et l’Apprentissage des Sciences, de la Technologie, de l’Ingenierie et des Mathématiques (STIM) en Afrique.

La Commission de l’Union africaine (CUA) et l’African Insitute for Mathematical Sciences (AIMS) ont signé un protocole d’entente visant à renforcer l’enseignement et l’apprentissage des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) sur le continent africain. La signature a eu lieu au siège de la Commission de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie.
S’exprimant lors de la cérémonie de signature, le Dr Martial De-Paul Ikounga, commissaire de l’Union africaine aux ressources humaines, sciences et technologies (RHST), a souligné l’importance des sciences, de la technologie et de l’innovation dans la quête d’un développement rapide de l’Afrique. Il a rappelé la décision d’établir un comité de dix chefs d’État et de gouvernement pour défendre la cause de l’éducation, des sciences et de la technologie en Afrique, prise en juin 2015 lors du sommet de l’UA à Johannesburg, en Afrique du Sud.
Ce protocole d’entente CUA-AIMS pourrait s’avérer un outil essentiel pour la mise en œuvre de la Stratégie décennale pour la science, la technologie et l’innovation pour l’Afrique à l’horizon 2024 (STISA-2024), adoptée par la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine en juin 2014. Les domaines de collaboration incluent le renforcement des liens entre l’industrie et l’éducation et la recherche dans le domaine des STIM, ainsi que la coopération au Next Einstein Forum (NEF). L’initiative NEF vise à fournir une plateforme permettant de développer une forte communauté scientifique africaine en tant que membre influent de la communauté scientifique mondiale, par le biais d’un engagement tripartite renforcé entre la communauté de l’éducation scientifique et supérieure, le secteur industriel et institutionnel et les décideurs politiques de haut niveau. Cette initiative rendra hommage aux sciences et aux scientifiques africains, tout en générant de la compétitivité à l’échelle internationale.
L’initiative du NEF devrait également permettre une contribution accrue de la part de la jeunesse africaine en ce qui concerne l’entrepreneuriat, l’innovation et l’inventivité, avec notamment la création du prochain niveau « Einstein » de scientifiques émergents. Les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques constituent des forces puissantes pour la réalisation de progrès au sein de l’économie mondiale. Pour que l’Afrique puisse pleinement bénéficier de ces forces afin de répondre aux défis et opportunités à l’échelle continentale, celle-ci doit bâtir une capacité locale solide dans ces disciplines.
Cette signature a lieu alors que la Commission de l’Union africaine prend des mesures pour atteindre les objectifs de l’Agenda 2063 – la vision de l’Afrique par les Africains pour les 50 prochaines années. Cette collaboration envisagée entre AIMS et la CUA donnera en effet à la jeunesse africaine les moyens d’exceller dans les domaines des sciences, de la technologie et de l’innovation, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs de l’Agenda 2063. Axé sur le thème populaire « L’Afrique que nous voulons », l’Agenda 2063 de l’Union africaine incarne la voie du peuple africain et ses aspirations pour les 50 prochaines années. Il met l’accent sur la prospérité inclusive, l’intégration, la participation communautaire, la bonne gouvernance et la paix, ainsi que sur l’investissement dans la jeunesse et les femmes d’Afrique.
L’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) est un réseau panafricain de centres d’excellence pour la formation supérieure, la recherche et la sensibilisation aux sciences mathématiques.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour la CUA et AIMS.

amediaagency.com

Photo :Dr Martial De-Paul Ikounga, commissaire de l’Union africaine aux ressources humaines, sciences et technologies, et Dr Dorothy Nyambi, vice-présidente exécutive de l’AIMS, signent le protocole d’entente pour l’enseignement des STIM en Afrique, au siège de l’UA à Addis-Abeba, en Éthiopie

Aller en haut