mercredi 23 septembre 2020
Accueil / La une / La fintech honkongaise EMQ, étend son empreinte en Afrique

La fintech honkongaise EMQ, étend son empreinte en Afrique

La fintech honkongaise EMQ, étend son empreinte en Afrique

Le réseau mondial de règlement financier, EMQ Ltd., basé à Hong Kong,  a annoncé mardi 17 mars son expansion en Afrique, pour offrir à ses clients des règlements transfrontaliers sécurisés, abordables et en temps réel sur plusieurs marchés..

« L’Afrique est l’un des marchés de croissance stratégique les plus importants pour EMQ avec une économie mobile florissante estimée à 185 milliards de dollars américains en 2023 en Afrique subsaharienne,… Et pourtant, le coût de l’envoi d’argent en Afrique reste le plus élevé au monde, à 9,3% 2 », a déclaré Max Liu, cofondateur et PDG d’EMQ.

«Notre nouvelle passerelle africaine comble le fossé en rendant les services financiers plus accessibles et abordables en offrant des capacités de paiement en temps réel à nos expéditeurs mondiaux, y compris les plus de 30 millions d’Africains vivant en dehors de leur pays d’origine » a ajouté Max Liu.

A travers cette expansion, les clients d’EMQ, peuvent transférer de l’argent vers 18 pays, notamment le Nigeria, l’Ouganda, le Ghana, l’Éthiopie et le Kenya.

EMQ a récemment entrepris de renforcer son réseau à travers l’Europe, le Royaume-Uni, Singapour, la Malaisie, la Chine, Hong Kong, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande, Taïwan et les Philippines. Au deuxième trimestre 2020, la société prévoit de se développer sur le continent américain.

financialafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut