samedi 14 décembre 2019
Accueil / Finances / La fintech nigériane Interswitch annonce le lancement imminent de son emprunt obligataire de 55 millions $

La fintech nigériane Interswitch annonce le lancement imminent de son emprunt obligataire de 55 millions $

La fintech nigériane Interswitch annonce le lancement imminent de son emprunt obligataire de 55 millions $

Interswitch Limited, une entreprise leader dans les solutions de paiements digitaux au Nigeria, annonce pour bientôt le début de son emprunt obligataire de 20 milliards de nairas (55 millions $). L’opération sera réalisée via Interswitch Africa One Plc, une entité spécialement mise sur pied pour gérer cet endettement.

Les fonds sollicités sont destinés à l’aménagement de nouveaux bureaux, l’obtention de droits de licence pour les services de banque de paiement et d’autres dépenses générales de l’entreprise. Interswitch s’est vu attribuer une notation B2 à long terme avec perspective stable, par l’agence de notation Moody’s. Celle-ci justifie sa décision par la solide position sur le marché et le bon profil de liquidité dont jouit la fintech émettrice des obligations.

Il n’est pas très courant que des fintech africaines mobilisent de la ressource financière via des émissions d’obligations. Interswitch n’en est cependant pas une comme les autres. La société fondée en 2002, possède Verve, l’une des cartes de paiement les plus utilisées au Nigeria. Elle contrôle aussi Quickteller, une plateforme de paiement de premier plan au Nigeria.

Idriss Linge
agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut