Accueil / Développement / La firme d’investissements Atlas Mara sous le feu des critiques…

La firme d’investissements Atlas Mara sous le feu des critiques…

La firme d’investissements Atlas Mara sous le feu des critiques…

Selon une information rapportée par le Wall Street Journal, Bob Diamond, ex DG de Barclays Bank et aujourd’hui co-fondateur d’Atlas Mara, fait l’objet de critiques sur la gouvernance de sa firme d’investissement qui, depuis 2014, a réalisé plusieurs acquisitions sur le continent africain.

Selon les allégations rapportées par le journal américain, Bob Diamond serait accusé de surpayer certains de ses managers. On lui reproche aussi d’avoir retenu secrètes des informations selon lesquelles il était lui-même investisseur au sein d’une des banques que la firme d’investissement a acquises durant l’année 2014. « Du point de vue de la gouvernance, avoir un investisseur dans les deux camps d’une transaction pose des problèmes et, évidemment, soulève des questions » a expliqué Charles Elson, un expert de la gouvernance des entreprises de l’université du Delaware aux Etats-Unis.

Information ou intoxication, dans tous les cas, John Vital, le directeur général d’Atlas Mara a rejeté ces accusations, expliquant que leurs objectifs étaient « intacts ». Arnold Ekpe, ex-CEO du groupe Ecobank, et aujourd’hui président d’Atlas Mara, ne s’est pas encore exprimé. Rappelons toutefois que, sous la direction de Bod Diamond, la Barclays Bank avait été épinglée dans les affaires de manipulation du Libor.

Une des banques acquises par Atlas Mara est la BancABC au Zimbabwe, pour un montant total de 210 millions $. Une affaire qui semble aussi virer au défi. La banque en question connait de sérieuses difficultés avec ses créances douteuses, dans un pays où les performances économiques ne sont pas au beau fixe.

Sur la bourse de Londres où l’entreprise est cotée, et où elle se finance en grande partie, la valeur de son action a perdu 28% depuis sa première introduction

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut