Accueil / Finances / La firme libanaise EuroMena boucle son troisième fonds à 150 millions $ et cible l’Afrique subsaharienne.

La firme libanaise EuroMena boucle son troisième fonds à 150 millions $ et cible l’Afrique subsaharienne.

La firme libanaise EuroMena boucle son troisième fonds à 150 millions $ et cible l’Afrique subsaharienne.

Euromena, une firme d’investissement basée au Liban, a effectué le closing de son troisième fonds à 150 milliards $. « Malgré un environnement macro-économique difficile dans la région, EuroMena a réussi une fois de plus à mobiliser des investisseurs, confirmant la solidité de ses performances bilancielles », s’est réjoui Romen Mathieu (photo), Managing Partner au sein de la firme.

Outre des investisseurs déjà présents comme le Proparco (aide publique française au secteur privé) et la Banque Européenne d’investissement, le fonds a attiré de nouveaux institutionnels comme la Société Financière Internationale, la DEG (organisme allemand de financement du Développement), et le Commonwealth Development Corporation britannique.

Dans le cadre de ce troisième fonds, EuroMena prévoit d’étendre sa sphère géographique d’intervention à l’Afrique subsaharienne, une région qui, selon ses analystes, connait une croissance rapide tirée par la progression de la classe moyenne.

Les secteurs visés sont ceux des produits de grande distribution et de consommation, les boissons et l’alimentation, les services financiers et les TIC.

agenceecofin

Aller en haut