Accueil / Finances / La France accuse HSBC d’avoir caché des milliards

La France accuse HSBC d’avoir caché des milliards

La France accuse HSBC d’avoir caché des milliards

Le Parquet national financier de la France a demandé un procès criminel contre la filiale suisse de banque privée de HSBC pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et démarchage illicite.

HSBC est accusée d’avoir dissimulé 5,1 milliards d’euros (6,86 G$) en travaillant avec 3000 clients fortunés ayant des comptes suisses.

Selon des informations publiées par l’agence Reuters et le quotidien Le Monde, la banque a un mois pour réagir avec ses observations.

«Ceci est une étape normale de la procédure judiciaire et l’issue du dossier n’est aujourd’hui pas encore déterminée», a réagi un porte-parole de la banque à l’agence Reuters.

La négociation entre HSBC et l’État français n’a pas permis de régler le dossier avec une amende présumée de 1,4 milliard d’euros (1,88 G$). Aujourd’hui, l’institution financière risque de débourser la moitié du montant en jeu en cour.

HSBC est accusée d’avoir mis en place un système d’évasion fiscale dans les années 2000.

Le caractère aggravé du blanchiment signifie qu’elle aurait fraudé le fisc de façon routinière.

Selon Le Monde, HSBC Private Bank a participé à une énorme fraude à l’échelle internationale. Elle aurait dépassé 180 milliards d’euros (242 G$) de novembre 2006 à mars 2007.

Une trentaine de dossiers d’enquête ont fait leur chemin. Notamment, le procès d’Arlette Ricci, héritière des parfums Nina Ricci, s’est tenu en février à Paris.

Reuters/argent.canoe.ca

Aller en haut