Accueil / Mines & Energies / La Namibie lève un moratoire sur les nouvelles demandes d’exploration d’uranium

La Namibie lève un moratoire sur les nouvelles demandes d’exploration d’uranium

La Namibie lève un moratoire sur les nouvelles demandes d’exploration d’uranium
La mine de Husab se trouve dans le désert du Namib, à proximité de Swakopmund.
[related_post themes="flat"] Le gouvernement namibien a annoncé mercredi la levée d’un moratoire de 10 ans sur les nouvelles demandes de permis d’exploration de minéraux nucléaires combustibles.

Le ministère des Mines et de l’Énergie a annoncé dans un communiqué le retrait du moratoire dans toute zone en Namibie sur les opérations de prospection et d’exploitation de minéraux nucléaires combustibles.

La décision a été prise presqu’un an après que le ministre namibien des Mines et de l’énergie, Obeth Kandjoze, ait soumis au Cabinet une demande pour la levée du moratoire.

La Chambre des mines de la Namibie avait déjà appelé le gouvernement namibien à lever le moratoire, faisant valoir qu’il était contre-productif et fermait les portes à de nouveaux investisseurs potentiels dans le secteur de l’uranium.

Avant l’interdiction, la Namibie avait émergé comme une nouvelle frontière pour les investisseurs d’uranium, avec des entreprises locales et internationales se précipitant pour déposer des demandes de prospection d’uranium et d’exploitation minière dans le pays.

WINDHOEK, 26 janvier (Xinhua)

Aller en haut