Accueil / Développement / La nouvelle alliance pour un autre modèle

La nouvelle alliance pour un autre modèle

La nouvelle alliance pour un autre modèle

La situation de l’économie mondiale démontre qu’il faut remplacer la croissance à tout prix par un nouveau paradigme.

Depuis un certain nombre d’années, tout se passe comme si notre modèle économique hérité des «Trente Glorieuses» était à bout de souffle, au bout de sa logique:

l Persistance du chômage dans les pays industrialisés et tendances à la dégradation des conditions de travail.

l Marginalisation et exclusion d’une part croissante de la population: ni ces personnes, ni la société ne trouvent les clés d’une utilité pour tous.

l Prévalence de l’économie spéculative sur l’économie réelle.

l Fragilisation importante et inquiétante des paramètres écologiques: pollution des eaux et du sol, empoisonnement par des multitudes de micropolluants s’accumulant dans le vivant, déboisement, réduction de la biodiversité et de la productivité des océans, changement climatique…

l Absence d’alternative entre stagnation et augmentation des inégalités, ou croissance matérielle et destruction des bases naturelles d’existence.

Des notions comme le développement durable («un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs») visent à cadrer le cours des choses. A ce jour, toutefois, les efforts entrepris ne parviennent pas à inverser la tendance globale. Heureusement, depuis les labels de qualité et d’origine dans de nombreuses filières, jusqu’à l’agro-écologie aujourd’hui considérée comme la principale possibilité de concilier maintien de la fertilité du sol et productivité agricole, un vaste secteur s’affirme. Désormais, dans tous les domaines économiques, on trouve des biens et services conformes aux exigences de la durabilité. Et nombreuses sont les personnes qui mettent en cause l’accumulation matérielle comme finalité ultime de nos sociétés.

Face à ce renouvellement des aspirations qui vient à son heure, de nombreux dirigeants spéculent encore avant tout sur un retour de la «croissance», qui résoudrait tout comme par automatisme. Alors qu’ils savent en leur for intérieur que, tel un mirage dans le désert, elle s’éloigne à mesure qu’on semble s’en rapprocher. Il est vraiment temps d’imaginer un autre paradigme, qui prenne en compte la nature limitée du monde, qui parte de la satisfaction des besoins de base et se libère de l’obsolescence et de la futilité programmées. Seule une alliance du cœur et de la raison, entre les acteurs engagés de l’économie, les mouvements citoyens et des politiques responsables peut nous sortir de là, en conjuguant nouveaux critères d’achat des consommateurs et généralisation des bonnes pratiques par leur inscription dans la loi.

RENÉ LONGET
Expert en développement durable
agefi.com

Aller en haut