jeudi 26 novembre 2020
Accueil / Mines & Energies / La pandémie de Covid-19 devrait faire baisser de 5,2 % la production mondiale de plomb en 2020

La pandémie de Covid-19 devrait faire baisser de 5,2 % la production mondiale de plomb en 2020

La pandémie de Covid-19 devrait faire baisser de 5,2 % la production mondiale de plomb en 2020

La crise sanitaire que traverse actuellement le monde aura un fort impact sur la production de plomb en 2020. Selon GlobalData, la production de ce métal devrait baisser cette année, avant de repartir à la hausse à partir de 2021.

En 2020, la production mondiale de plomb devrait baisser de 5,2 %, passant de 4,71 millions de tonnes en 2019 à 4,46 millions de tonnes. C’est ce que rapporte la société d’analyse GlobalData, relayée par Mining Review, précisant que l’apparition de la pandémie de la Covid-19 a eu un impact significatif sur le secteur comme sur l’industrie minière au premier semestre.

Selon la société, la production mondiale globale des mines de plomb a diminué en glissement annuel de 3,4 % au premier trimestre 2020. Cette baisse est principalement due à la diminution de la production en Chine, en Inde et au Kazakhstan en raison des restrictions imposées par la Covid-19.

« Bien que la plupart des producteurs de plomb aient progressivement redémarré leurs activités minières, la baisse de la demande du secteur automobile devrait limiter la production minière en 2020 », indique Vinneth Bajaj, analyste minier principal chez GlobalData.

Toutefois, apprend-on, la production de plomb repartira à la hausse à partir de 2021 avec un taux de croissance annuel de 4,2 % pour atteindre 5,2 millions de tonnes en 2024. Les principaux contributeurs devraient être le Pérou, l’Australie et la Chine, avec une production cumulée atteignant 3,3 millions de tonnes en 2024.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut