Accueil / Développement / La production cotonnière de la Côte d’Ivoire pourrait baisser en 2016

La production cotonnière de la Côte d’Ivoire pourrait baisser en 2016

La production cotonnière de la Côte d’Ivoire pourrait baisser en 2016

Les acteurs de la filière coton en Côte d’Ivoire anticipent, en 2016, une production « en-deçà de la performance » de la campagne 2014-2015. Une baisse qui pourrait s’expliquer par de nombreux facteurs, en l’occurrence une pluviométrie capricieuse.

S’exprimant en marge de ”l’Atelier de restitution des résultats de l’analyse des données collectées et adoption d’un schéma de restructuration des OPA de la filière coton”, initié par Intercoton, le Directeur général adjoint du Conseil coton-anacarde chargé de la filière coton, le Dr Adama Coulibaly, s’est voulu pragmatique. « Nous avons atteint la barre de 450 000 tonnes pour la campagne 2014-2015. La pluie n’est pas arrivée à temps et ça s’est prolongé au-delà de la période, donc c’est un souci. Nous avons aussi en interne quelques petits dysfonctionnements qui ont négativement impacté », a-t-il analysé.

Des raisons auxquelles s’ajoute, selon le président de la Fédération des producteurs de coton de Côte d’Ivoire (FPC-CI), Largaton Yéo, la défectuosité de la semence et des insecticides. « La semence de coton qu’on nous donne n’est pas bonne et le produit d’insecticide que nous prenons pour traiter les insectes n’est pas efficace », s’est-il indigné.

Une baisse qui devrait toutefois être temporaire pour le 3ème producteur de coton graine en Afrique de l’Ouest, après le Burkina Faso et le Mali.

agenceecofin.com

Aller en haut