Accueil / International / La Russie s’apprêterait à réduire ses dépenses de 10%

La Russie s’apprêterait à réduire ses dépenses de 10%

La Russie s’apprêterait à réduire ses dépenses de 10%

Le gouvernement russe se prépare à réduire de 10% ses dépenses budgétaires, afin de s’adapter à l’effondrement du marché pétrolier.

Le gouvernement russe se prépare à réduire de 10% ses dépenses budgétaires, afin de s’adapter à l’effondrement du marché pétrolier, a rapporté mardi le journal “Vedomosti”.

L’effondrement des cours de l’or noir, qui représente avec le gaz la majorité des revenus de l’Etat russe, continuait mardi d’entraîner les marchés financiers russes avec l’indice RTS de la Bourse de Moscou et le rouble qui plongeaient au plus bas depuis décembre 2014.

Le budget 2016 a été bâti sur un baril de brut à 50 dollars contre 30 dollars mardi sur les marchés et le président Vladimir Poutine a prévenu que le déficit budgétaire ne devait pas dépasser les 3% du PIB prévus, au nom de l’”indépendance financière” de la Russie.

Selon le quotidien économique “Vedomosti”, citant deux hauts responsables anonymes, les ministères doivent déterminer d’ici à vendredi comment ils comptent réduire de 10% leurs dépenses budgétaires, faute de quoi le ministère des Finances baissera d’office de 10% le plafond de leurs dépenses autorisées.

Ces réductions ne doivent pas concerner les salaires des fonctionnaires et les soldes des militaires, est-il précisé.

Le ministre des Finances, Anton Silouanov, avait déjà prévenu fin décembre que des mesures de réduction de dépenses et des privatisations étaient prêtes à être intégrées au budget pour se préparer au cas où les cours du brut resteraient à un faible niveau toute l’année.

La chute des cours du brut se poursuivait mardi, entraînant les marchés russes. L’indice boursier RTS, libellé en dollars, baissait vers 07H40 GMT de 2,10% après avoir plongé de 5% lundi et terminé à son plus bas niveau depuis fin 2014. L’indice Micex (en roubles) reculait de 1,16%.

Concernant la monnaie russe, le dollar a atteint 77,04 roubles, des niveaux plus vus depuis décembre 2014, au moment de l’entrée de la Russie en crise monétaire. L’euro montait à 83,49 roubles, proche de son pic de lundi.

Visée également par des sanctions économiques à cause de la crise ukrainienne, la Russie a traversé l’an dernier une profonde récession avec une forte baisse de l’activité et du pouvoir d’achat des ménages.

Des signes de stabilisation de l’activité sont apparus pendant l’été mais alors que le gouvernement espérait une reprise en 2016, les turbulences financières actuelles compromettent nettement ce scénario.

bilan.ch

Aller en haut