Accueil / Finances / La SFI rentre au capital de la CRRH

La SFI rentre au capital de la CRRH

La SFI rentre au capital de la CRRH

La Société financière internationale (SFI, Groupe de la Banque mondiale) a pris une participation jeudi dans le capital de la Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’UEMOA (CRRH -Union économique monétaire ouest-africaine).

A LIRE AUSSI...
L’accord a été signé par le vice-président de la SFI en charge de la Trésorerie, Jindong Hua, et le directeur de la CRRH-UEMOA, Christian Agossa, en présence de Joëlle Businge, la représentante de la Banque mondiale pour le Togo et du ministre de l’Urbanisme Fiatuwo Sessenou.

En injectant 2 millions de dollars, la SFI devient le 2e actionnaire institutionnel de la CRRH.

‘Nous devons accroitre les interventions de la Banque dans les pays fragiles. Notre prise de participation doit faciliter le refinancement hypothécaire dans l’Union’, a déclaré lJindong Hua.

La CRRH, créée en 2010, compte 31 institutions financières sous régionales actionnaires, dont la BCEAO, la BOAD et la BIDC.

Son rôle est devenu indispensable dans le refinancement hypothécaire.

Elle a pour mission de refinancer, au profit de ses actionnaires (banques commerciales), les prêts au logement octroyés à la clientèle.

La SFI est la plus importante institution mondiale d’aide au développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé.

La Société a été créée en 1956, et son capital est détenu par 184 pays membres qui définissent ensemble ses politiques.

L’action qu’elle mène dans plus de 100 pays en développement permet aux entreprises et institutions financières des pays émergents de créer des emplois, de produire des recettes fiscales, de renforcer le gouvernement d’entreprise, d’améliorer les résultats au plan environnemental et de contribuer au bien-être de leurs communautés.

Au Togo, la SFI accompagne un certain nombre de projets privés dont Lomé Container Terminal (LCT) et la cimenterie d’HeidelbergCement.

republicoftogo.com

Aller en haut