Accueil / Mines & Energies / La SNH va se lancer en 2017 dans la vente de données pétrolières, estimées au Cameroun à 10 000 milliards de FCFA

La SNH va se lancer en 2017 dans la vente de données pétrolières, estimées au Cameroun à 10 000 milliards de FCFA

La SNH va se lancer en 2017 dans la vente de données pétrolières, estimées au Cameroun à 10 000 milliards de FCFA

La Société nationale des hydrocarbures (SNH) annonce qu’elle est en train d’achever à Douala, la construction d’un centre destiné au stockage des échantillons de forages pétroliers et gaziers.

Les infrastructures matérielles dont dispose cette sorte de banque qui devrait être opérationnelle en 2017, sont constituées principalement de stations de travail dotées de RAM variant entre 16 et 32 gigas Bytes avec des disques durs de 3 téra-octet (To), utilisés pour le traitement de très gros volumes de données sismiques.

Le bâtiment technique comprend un magasin de stockage ou carothèque, grand comme un terrain de handball. Il est haut de 6 m pour une surface utile allouée aux rayonnages de 4,5 m. Sa capacité totale est de 80 000 mètres linéaires d’échantillons.

La salle de stockage, selon les explications de Nicholas Fofang, responsable en charge de l’archivage des données, accueillera des dizaines de caisses contenant des roches prélevés dans un trou de sondage. Il y aura également des huiles et des boues de forage. Les échantillons seront ensuite acheminés vers la salle de tri et de reconditionnement, puis vers la salle d’archivage.

Le patrimoine des données actuelles du Cameroun est estimé, d’après la SNH, à près de 10 000 milliards FCFA et représente une offre riche d’opportunités pour les investisseurs éventuels. La vente des données, mises à disposition sur support papier ou sur support numérique, a déjà rapporté près de 4,5 milliards de FCFA entre 2004 et 2016.

Sylvain Andzongo
investiraucameroun

Aller en haut