Accueil / Finances / La Société Financière Internationale annonce un nouvel investissement de 3 millions $ dans le secteur kényan de la santé

La Société Financière Internationale annonce un nouvel investissement de 3 millions $ dans le secteur kényan de la santé

La Société Financière Internationale annonce un nouvel investissement de 3 millions $ dans le secteur kényan de la santé

La Société Financière Internationale (SFI-IFC) a réalisé un deuxième investissement de 3 millions $ au sein de Goodlife, une société offrant des produits pharmaceutiques au Kenya, apprend-on d’un communiqué officiel publié par l’organisation le 7 février 2018.

Cet investissement de la branche du groupe de la Banque mondiale en charge du secteur privé, permettra de porter à 100, le nombre de points de vente de Goodlife Pharmacy, donnant à l’enseigne, la possibilité d’être présente dans des zones où il n’y a pas de pharmacies au Kenya.

« Les capitaux injectés au sein de Goodlife aideront à consolider et formaliser l’industrie de la pharmacie de détail au Kenya ceci en élargissant la portée d’une offre de soins de santé de qualité dans toute la région » précise le communiqué de la SFI.

Rappelons qu’en mars 2015, la SFI avait apporté un investissement initial de 4,5 millions $ pour soutenir le développement de Goodlife. Ces fonds avaient permis de mettre à la disposition des kenyans « des produits pharmaceutiques de bonne qualité et à moindre coût » selon la SFI.

Il est aussi à relever, qu’aussi bien Catalyst Principal, l’ancien actionnaire de référence du groupe de distribution de médicaments, que Leapfrog, le nouveau depuis 2016, ont tous deux bénéficié de ressources de l’institution de financement basée à Washington.

Au Kenya, les réseaux de distribution des produits pharmaceutiques sont fragmentés, ce qui contribue à rendre les prix des médicaments plus élevés pour les consommateurs. A côté de cela, la contrefaçon des produits pharmaceutiques constitue un risque pour les malades, a indiqué la SFI justifiant son engagement dans cette nouvelle initiative.

Chamberline Moko

Agence Eco Fin

Aller en haut