Accueil / Mines & Energies / La Tanzanie lance une nouvelle plate-forme pour améliorer le développement du secteur énergétique

La Tanzanie lance une nouvelle plate-forme pour améliorer le développement du secteur énergétique

La Tanzanie lance une nouvelle plate-forme pour améliorer le développement du secteur énergétique

Les autorités tanzaniennes ont lancé mercredi une nouvelle plate-forme visant à contribuer au développement du secteur des énergies renouvelables et du gaz grâce à des investissements dans des recherches de qualité et à des professionnels bien formés, compétents et qualifiés.

La nouvelle plate-forme intitulée “Plate-forme énergétique de la Tanzanie” (PET) a été lancée dans la capitale commerciale de Dar es Salaam, par le ministre de l’Energie et des Minéraux, Sospeter Muhongo.

La plate-forme a été lancée dans le contexte de découvertes de gaz naturel et d’autres formes d’énergie, en accord avec l’impulsion de l’économie industrielle du pays.

A présent, la Tanzanie a découvert environ 57,2 trillions de mètres cubes de gaz naturel, car les statistiques indiquent que 49% des habitants des zones rurales et 97,3% des résidents urbains ont accès à l’électricité.

“La plate-forme entre autres finira par voir tous les Tanzaniens être connectés à l’électricité d’ici 2030″, a précisé M. Muhongo.

Le ministre a déclaré que la plate-forme impliquerait des formations de courtes durée qui seront fournies par des formateurs experts provenant des Pays-Bas afin de permettre au pays d’avoir plus d’experts dans le secteur de l’énergie et du gaz.

La PET a été l’un des produits attendus du projet néerlandais de renforcement des capacités énergétiques de la Tanzanie mis en œuvre dans le pays par l’Université de Dar es Salaam, l’Institut de technologie de Dar es Salaam et l’Institut Karume pour la science et la technologie à Zanzibar, a-t-il fait savoir.

“Cette plate-forme fera des progrès remarquables dans le secteur car il y aura des échanges de compétences entre les deux pays ainsi que des cours de formation fréquents de courte durée en matière de l’affinage des compétences”, a-t-il souligné.

DAR ES SALAAM, 6 avril (Xinhua)

Aller en haut