Accueil / Développement / La Tanzanie reporte un emprunt de 600 millions $ en raison de la crise grecque

La Tanzanie reporte un emprunt de 600 millions $ en raison de la crise grecque

La Tanzanie reporte un emprunt de 600 millions $ en raison de la crise grecque

La crise grecque commence à faire des vagues en Afrique. La Banque centrale tanzanienne vient de reporter le lancement d’un emprunt par placement privé arrangé par la banque sud-africaine Rand Merchant Bank en raison des retombées néfastes de la crise de la dette en Grèce sur le marché des capitaux.

«Nous avons reporté l’emprunt, dont les conditions vont être plus sévères en raison de l’exposition des marchés à un éventuel défaut grec», a déclaré Joseph Masawe, responsable des recherches et de la politique économique à Bank of Tanzania, cité par l’agence Bloomberg.

«Nous attendrons jusqu’à ce que les conditions de marché s’améliorent», a-t-il ajouté.

La Banque centrale tanzanienne avait annoncé mi-juin dernier qu’elle allait emprunter 800 millions de dollars auprès de Rand Merchant Bank et de la China Development Bank pour consolider ses réserves de change et financer son déficit budgétaire.

Ce pays d’Afrique de l’Est a déjà reçu 200 millions de dollars de la part de China Development Bank, en plus de 100 millions de dollars obtenus auprès de la Banque mondiale et de 77 millions mobilisés par la Banque africaine de développement, selon M. Masawe.

La Tanzanie est obligée de mobiliser des ressources extérieures pour financer son déficit budgétaire, améliorer ses réserves en devises et stabiliser sa monnaie qui a plongé de 22% face au dollar américain depuis le début de l’année en cours.

En 2014, des bailleurs de fonds internationaux, dont la Banque mondiale et le Royaume-Uni, avaient suspendu le versement d’un appui budgétaire de 558 millions de dollars à Dodoma suite à un scandale de corruption dans le secteur de l’énergie.

agenceecofin.com

Aller en haut