Accueil / Finances / La Tanzanie s’annonce enfin sur le marché international de la dette au cours de l’année 2015

La Tanzanie s’annonce enfin sur le marché international de la dette au cours de l’année 2015

La Tanzanie s’annonce enfin sur le marché international de la dette au cours de l’année 2015

Le gouvernement tanzanien est en train de finaliser les éléments de l’opération qui lui permettront de mobiliser des capitaux sur le marché international, afin de financer son gap en infrastructures, a-t-on appris d’une déclaration faite le 30 décembre 2014 par Saada Mkuyi Salum, la ministre des finances et des affaires économiques de la Tanzanie. « Nous espérons finaliser avec le processus de l’émission de cet eurobond d’ici le mois de mars 2015. Nous travaillons de sorte à éviter les erreurs qui ont été commises par d’autres pays africains sur des opérations similaires », a fait savoir Mme Mkuyi Salum, sans donner plus de détails sur les montants qui seront sollicités.

Des experts tanzaniens pensent que le pays pourrait aller jusqu’à 1milliard $ (1,7 trillions de shillings tanzaniens), un montant qui avait déjà été avancé les années précédentes dans une opération similaire, qui avait finalement été reportée du fait de l’impossibilité pour le pays de fournir une notation indépendante et internationale de son profil créditeur.

Le ton est donc lancé pour le marché international des obligations en Afrique pour cette année 2015. Rappelons qu’en 2014, les gouvernements et entreprises d’Afrique subsaharienne auront levé plus de 17 milliards de dollars sur le marché international des capitaux. Une progression de plus d’un tiers en une année.

Les gouvernements ont levé près de 12 milliards $ : 2 milliards de dollars pour le Kenya, 750 millions pour la Côte d’Ivoire, 1,67 milliard pour l’Afrique du Sud, 2 milliards pour l’Ethiopie, sans parler des emprunts islamiques compatibles, les sukuks (500 millions de dollars pour l’Afrique du Sud, 200 millions pour le Sénégal…).

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut