Accueil / International / La tournée du PM chinois en Europe ouvre de nouveaux horizons…

La tournée du PM chinois en Europe ouvre de nouveaux horizons…

La tournée du PM chinois en Europe ouvre de nouveaux horizons…

La tournée du PM chinois en Europe ouvre de nouveaux horizons de coopération tournés vers l’avenir (PAPIER GENERAL).

Alors que la température de plusieurs pays européens bat son record, le thermomètre des relations sino-européennes lui aussi monte sensiblement ces derniers jours, suite à la visite du Premier ministre chinois Li Keqiang au Vieux Continent, qui ouvre de nouveaux horizons de développement pour les deux partenaires engagés il y a 40 ans.

Ce réchauffement répond aux besoins des deux parties, qui font chacune face à des défis : l’économie chinoise vient d’entrer dans une “nouvelle normalité”, passant d’une vitesse de croissance rapide à moyenne, tandis que la crise grecque plane toujours au-dessus d’une Europe en grand besoin de stimuler sa croissance et de créer des emplois.

Il s’explique également par le resserrement des liens bilatéraux économiques et commerciaux. La Chine est depuis onze années consécutives le premier partenaire commercial de l’UE et cette dernière le deuxième partenaire commercial de la Chine depuis maintenant douze ans. En 2014, les échanges économiques bilatéraux ont dépassé les 600 milliards de dollars.

INITIATIVES “CEINTURE ET ROUTE” + PLAN JUNCKER

Au niveau stratégique, la Chine et l’UE ont décidé d’intégrer les initiatives chinoises “Ceinture et Route” au Plan d’investissement pour l’Europe, et de créer un fonds d’investissement commun Chine-UE, à l’issue de la 17e réunion des dirigeants Chine-UE à Bruxelles.

Les initiatives “Ceinture et Route” ont été proposées par le président chinois Xi Jinping en 2013 dans le but de faire revivre l’ancienne route commerciale entre l’Asie et l’Europe. Le Plan d’investissement pour l’Europe, dont le montant s’élève à 315 milliards d’euros (352 milliards de dollars), est un plan initié par M. Juncker pour doper l’économie européenne.

Zhou Hong, directrice de l’Institut des études européennes à l’Académie chinoise des sciences sociales, estime que l’alignement de ces deux initiatives chinoise et européenne représente non seulement une coopération fructueuse à l’heure actuelle en matière de capacité de production, mais également un projet à long terme qui a une portée stratégique.

Cet alignement intervient alors que la Chine et l’UE font face au défi de maintenir une croissance économique stable et d’optimiser leur structure économique.

La création d’un fonds d’investissement commun Chine-UE est une innovation dans le domaine de la coopération financière, grâce à laquelle les deux parties mettront en place une plate-forme et travailleront sur des projets d’investissements communs. Ce fonds permettra à la Chine de prendre part au futur développement de l’Europe et de s’inspirer des expériences de gestion occidentales, a indiqué Mme Zhou.

french.cri.cn

Aller en haut