Accueil / Finances / La Tunisie renvoie à plus tard le roadshow de présentation de son eurobond

La Tunisie renvoie à plus tard le roadshow de présentation de son eurobond

La Tunisie renvoie à plus tard le roadshow de présentation de son eurobond

La Banque centrale de Tunisie a renvoyé à plus tard, la tournée prévue en Europe pour rencontrer des investisseurs spécialisés des produits financiers à rendement fixe, a-t-on appris du média spécialisé arabe Zwaya, qui cite des sources proches de l’opération. La raison de ce report serait l’accord de principe trouvé avec le Fonds Monétaire International pour l’obtention d’une facilité élargie de crédit de 2,8 milliards $.

Le report de cette tournée implique celui de l’émission d’une obligation souveraine de 500 millions $, qui avait été annoncée par le gouvernement tunisien. Le conseil d’administration du FMI se réunira seulement le mois prochain, pour statuer sur l’accord de principe obtenu avec la Tunisie et, jusque-là, en toute logique, l’eurobond sera placé au rang de solution de réserve.

Depuis le début de l’année 2016, sur le continent, seule l’Afrique du Sud a eu recours à des emprunts souverains en dollars, les autres étant découragés par la hausse des taux. Même si les différents taux affectés à ces emprunts sont revenus à la baisse depuis le début du mois d’avril, les dirigeants de la région continuent de craindre les effets d’une probable hausse du dollar US, dans un contexte où les prix des matières sont toujours faibles et les monnaies locales en repli face à la monnaie américaine.

Certains pays comme le Nigéria ont choisi la solution alternative de recourir à des emprunts chinois, et n’excluent désormais pas d’effectuer des obligations Panda (libellées en Yuan Renminbi). D’autres comme le Kenya ou la Côte d’Ivoire, prévoient à côté du marché local des capitaux, d’émettre plutôt des obligations Sukuks, c’est à dire compatible avec les règles islamiques. La Tunisie pour sa part peut aussi compter sur le soutien de partenaires traditionnels comme la France, la Banque Africaine de Développement ou les USA.

agenceecofin.com

Aller en haut