jeudi 26 novembre 2020
Accueil / Finances / La valeur du Bitcoin recommence à grimper vers des niveaux historiques

La valeur du Bitcoin recommence à grimper vers des niveaux historiques

La valeur du Bitcoin recommence à grimper vers des niveaux historiques

Le Bitcoin fait de nouveau parler de lui et continue de progresser vers des niveaux historiquement bas. Cette évolution est expliquée de diverses manières, avec comme argument récurrent, l’incertitude des marchés en raison de la covid-19 et de l’élection présidentielle américaine.

Le Bitcoin, la principale monnaie digitale décentralisée, poursuit sa course vers le haut, en ces moments marqués par des incertitudes sur plusieurs marchés financiers, et notamment celui des Etats-Unis où se déroule l’élection présidentielle à l’issue incertaine.

Rien que sur la journée du 5 novembre 2020, sa valeur a progressé de 9,2% à New York pour atteindre les 15 302 $. C’est déjà son niveau le plus élevé depuis juillet 2018.

Certains analystes cités par la plateforme investing.com voient la valeur de ce produit financier atteindre les 20 000 $ si cette tendance haussière se poursuit. La monnaie digitale a bénéficié d’investissements de premier plan de la part des entités comme JPM Coin de JP Morgan Chase & Co, apprend-on de Bloomberg. Ses partisans soutiennent que le Bitcoin peut être une solution de diversification en période d’incertitude, de sorte que des événements tels que les verrouillages à travers l’Europe ou les retards des résultats des élections américaines pourraient alimenter son ascension.

L’argument qui revient le plus est que les marchés parient désormais sur une victoire de Joe Biden. Durant sa campagne, il a promis de relever les niveaux d’imposition pour certains acteurs économiques, et de reprendre les dépenses sociales. Des politiques qui sont souvent mal prises par les sociétés américaines et les investisseurs boursiers, qui y voient un risque de repli des marges nettes.

Avec la Banque centrale américaine qui n’a pas encore décidé ses objectifs concrets à moyen terme, les investisseurs qui ont des placements sur des obligations du Trésor public américain craignent une dévaluation du dollar et une hausse de l’inflation qui induiraient des pertes sur leur épargne. Dans ce contexte, ils sont séduits par les perspectives de stabilité que défend le Bitcoin.

Une autre hypothèse enfin, souligne que la saisine de Bitcoin de 1 milliard $ par la justice américaine justifie cette situation. Cela devrait plaire à plusieurs personnes au Nigeria, un des pays dans lesquels sont le plus effectuées des transactions sur les cryptomonnaies.

Il y a deux ans, le Bitcoin avait connu une envolée similaire, avant de s’effondrer complètement à des niveaux historiquement bas.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut