Accueil / Mines & Energies / Labrador Iron Mines près de la faillite

Labrador Iron Mines près de la faillite

Labrador Iron Mines près de la faillite

La baisse des cours du fer pourrait faire une autre victime de l’industrie minière. La compagnie Labrador Iron Mines, qui exploitait un gisement près de Schefferville, sur la Côte-Nord, songe à se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies si elle ne parvient pas à trouver de nouveaux capitaux.

L’entreprise torontoise en a fait l’annonce vendredi lors du dévoilement de ses résultats financiers du troisième trimestre.

Labrador Iron Mines a exploité un petit gisement de minerai de fer à la mine James, près de Schefferville, pendant trois ans. Elle y a cessé ses activités au mois de juillet 2014.

Selon le président de la Chambre de commerce de Sept-Îles, Marc Brouillette, la minière se dirige tout droit vers la faillite.

« Certaines de nos entreprises qui faisaient affaire avec Labrador Iron Mines n’ont pas encore été payées, dit-il. Il y aura un impact qui s’ajoute à celui de l’affaire Cliffs ressources naturelles. »

En décembre 2014, le déficit de l’entreprise a atteint 62 millions de dollars. Labrador Iron Mines devait investir 12,8 millions de dollars dans le quai multiusager du Port de Sept-Îles. La minière confirme que seule la moitié de cette somme a été payée pour le moment.

ici.radio-canada.ca

Aller en haut