jeudi 12 décembre 2019
Accueil / Finances / L’AFC conclue une nouvelle ligne de crédit sur le continent asiatique

L’AFC conclue une nouvelle ligne de crédit sur le continent asiatique

L’AFC conclue une nouvelle ligne de crédit sur le continent asiatique

L’Africa finance corporation (AFC) a annoncé mercredi 20 novembre, avoir conclu une nouvelle ligne de crédit à terme d’un montant de 140 millions USD en Asie.

Il s’agit d’un instrument axé sur la Corée, et qui fait suite à la ligne de crédit à terme à deux devises dite « Samouraï » au Japon, pour un montant de 233 millions USD et de 1 milliard de yens conclue en septembre 2019, et à une ligne de crédit de 300 millions USD consentie par le biais d’Exim Bank of China. Il a été lancé en syndication générale le 16 septembre, et la convention de prêt a été finalisée le 14 novembre 2019.

« Au total, les récents investissements asiatiques (de la Chine, de la Région administrative spéciale de Hong Kong, de Singapour, de la Malaisie et de Taiwan) dans l’AFC se sont chiffrés à près de 1,2 milliard de dollars US », selon un communiqué de l’institution qui a récemment annoncé l’entrée du groupe de la Banque africaine de développement (BAD) à son capital à travers un investissement de 50 millions USD.

« Nous sommes très heureux d’avoir franchi cette étape historique avec les marchés obligataires sud-coréens, dont nous connaissons les critères d’investissement très sélectifs, comme en témoigne cette ligne de crédit Kimchi. Ce succès, qui suit de très près la ligne de crédit « Samouraï » au Japon, dénote l’appétit croissant de l’Orient pour les investissements africains, qui sont particulièrement alléchants, étant donné le contexte actuel de rendement négatif », commente Samaila Zubairu, Président-Directeur Général de l’AFC.

Plusieurs institutions bancaires internationales se sont impliquées dans l’opération. Il s’agit des succursales londoniennes de la banque sud-coréenne Shinhan Bank et de la banque sud-africaine Nedbank Limited qui ont agi en qualité de teneur de livre (bookrunner) et de « Mandated Lead Arrangers » (établissements bancaires mandatés), et de KEB Hana Bank en qualité de « Mandated Lead Arranger ». L’on cite également NongHyup Bank et First Abu Dhabi Bank PJSC.

Créée en 2007 par les Etats africains dans le but de catalyser les investissements du secteur privé dans les infrastructures à travers le continent, l’AFC revendique le rang de deuxième institution financière multilatérale d’investissement du continent avec un bilan d’environ 4,5 milliards USD.

Nephthali Messanh Ledy
financialafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut