Accueil / Finances / L’AFC reçoit 50 millions de dollars de la Banque islamique de développement

L’AFC reçoit 50 millions de dollars de la Banque islamique de développement

L’AFC reçoit 50 millions de dollars de la Banque islamique de développement

L’institution financière Africa Finance Corporation (AFC) a annoncé, dans un communiqué publié le 24 août, avoir obtenu une ligne de financement de 50 millions de dollars US de la Banque Islamique de Développement (BID), avec un remboursement sur 13 ans et 6 mois.

Ces fonds serviront à financer des projets dans les nombreux pays africains membres de la BID. Il s’agira principalement de projets dans le domaine des infrastructures et de l’agriculture, structurés conformément à la finance islamique et promouvant le développement social et économique des communautés concernées.

«Nous avons l’intention d’utiliser la totalité de l’emprunt et du capital pour financer et développer des projets dans les pays membres de la BID, dont plusieurs sont également membres de l’AFC. C’est grâce à de tels emprunts que l’AFC peut continuer à améliorer la qualité des infrastructures du continent, et stimuler ainsi la croissance économique de l’Afrique», a déclaréAndrew Alli (photo), président-directeur général de l’AFC, cité dans le communiqué.

Ce premier prêt de accordé par la BID à l’AFC est le résultat de plusieurs années de coopération et de collaboration croissantes entre les deux institutions.

L’AFC est une institution financière multilatérale créée en 2007, avec un capital initial de 1,1 milliard de dollars. Sept Etats africains, dont le Nigeria, le Ghana et le Liberia, détiennent 46% de son capital. Le reste est détenu par des institutions financières africaines telles que les groupes bancaires Ecobank, UBA et First Bank of Nigeria, ainsi que par d’autres catégories d’investisseurs.

agenceecofin.com

Aller en haut