Accueil / Développement / L’Afrique a enregistré 290 fusions-acquisitions pour 27,3 milliards $ en 2015, selon …

L’Afrique a enregistré 290 fusions-acquisitions pour 27,3 milliards $ en 2015, selon …

L’Afrique a enregistré 290 fusions-acquisitions pour 27,3 milliards $ en 2015, selon …

L’Afrique a enregistré 290 fusions-acquisitions pour 27,3 milliards $ en 2015, selon Mergermarket

290 opérations de fusions-acquisitions ont été enregistrées en Afrique en 2015 pour une valeur globale de 27,3 milliards de dollars, selon une étude publiée le 24 février par le cabinet spécialisé Mergermarket en collaboration avec la banque d’affaires nigériane FBN Quest et les firmes de conseil Merrill Corporation et Control Risks.

Le marché africain des M&A a ainsi connu l’an passé une hausse de 1% en termes de volume de deals par rapport à 2014 en dépit d’une conjoncture marquée par le ralentissement de l’économie chinoise, la baisse des prix des matières premières et une dépréciation des principales monnaies africaines. Ce volume est le plus élevé depuis 2007.

«Malgré l’agitation politique dans de nombreux pays du continent, une baisse prolongée des cours matières premières et la hausse du risque de change, les principales économies africaines ont fait mieux que garder l’intérêt des investisseurs», ont commenté les auteurs de l’étude intitulée «Deals Drivers Africa ».

En valeur, le marché a reculé de 26% comparativement à 2014, en raison notamment d’un nombre plus faible de «grosses transactions». 88% des transactions réalisées l’an passé avaient en effet des montants inférieurs à 250 millions de dollars par transaction.

Seulement cinq transactions d’une valeur de supérieure à 500 millions de dollars chacune ont été enregistrées l’an dernier, contre 14 en 2014.

Avec 17% du volume total des deals recensés, le secteur des ressources naturelles a été le plus dynamique, devant les services financiers, les biens de consommation, l’industrie et les produits chimiques et les TMT (technologie, médias et télécoms).

Les pays les plus dynamiques en 2015 ont été l’Afrique du Sud, le Kenya, le Nigeria, le Maroc, la Tanzanie et l’Egypte.

Par ailleurs, la majorité des 100 experts interrogés par Mergermarket, et parmi lesquels figurent des spécialistes en fusions-acquisitions, des conseillers juridiques et des banquiers d’investissement estiment que le marché des M&A africain continuera à croître en 2016 grâce notamment à la disponibilité de réserves de trésoreries chez des entreprises et à la dépréciation des actifs dans le secteur des hydrocarbures.

58% de ces experts estiment que l’Afrique australe sera la région la plus attractive dans le domaine des fusions-acquisitions cette année. Viennent ensuite l’Afrique de l’Est (18%), l’Afrique de l’Ouest (16%) et l’Afrique du Nord (8%).

agenceecofin.com

Aller en haut