Accueil / Développement / L’Afrique du Sud reste une destination privilégiée pour les investisseurs

L’Afrique du Sud reste une destination privilégiée pour les investisseurs

L’Afrique du Sud reste une destination privilégiée pour les investisseurs

Les investisseurs continuent de voir l’Afrique du Sud comme destination d’investissement préférée, ce que montre le sentiment dominant au Forum économique mondial (WEF) à Davos, en Suisse, a déclaré samedi la présidence sud-africaine.

La délégation sud-africaine, dirigée par le président Jacob Zuma, a livré avec succès le message au WEF que l’Afrique du Sud est ouvert aux affaires pour les investisseurs mondiaux et d’autres parties prenantes, selon la présidence.

Le président Zuma est rentré de Davos où il a assisté au forum de 20 au 22 janvier. La délégation du pays a profité de la présence des dirigeants politiques, économiques et des analystes de renom à Davos pour assurer la communauté internationale de l’engagement du pays à maintenir la stabilité politique, la discipline budgétaire, la stabilité macro-économique et la promotion de la croissance et le développement inclusif, a déclaré le porte-parole présidentiel Bogani Majola.

Au cours du forum, M. Zuma a accueilli les investisseurs mondiaux à une session du Groupe de Business Interaction sur l’Afrique du Sud. Le président a souligné l’engagement de l’Afrique du Sud à la certitude de la politique en annonçant la création du Comité interministériel sur les investissements et d’une chambre interministérielle unique de compensation pour faciliter le soutien à l’investissement.

Le WEF 2016 a eu lieu dans un environnement mondial difficile pour les gouvernements et les entreprises. La détérioration de la conjoncture économique mondiale de ces derniers mois a entraîné une croissance mondiale plus lente, conduisant à des performances plus faibles dans plusieurs pays en développement importants, y compris l’Afrique du Sud.

En outre, la faiblesse des prix des produits de base est une préoccupation aussi pour les grands exportateurs de produits de base tels que l’Afrique du Sud. La chute des prix des produits de base est peu probable à inverser, et aura un impact durable sur les économies émergentes.

french.cri.cn

Aller en haut