Accueil / Finances / L’agence britannique de crédit à l’export finance les investissements publics en Angola

L’agence britannique de crédit à l’export finance les investissements publics en Angola

L’agence britannique de crédit à l’export finance les investissements publics en Angola
Le président angolais Joao Lourenço a autorisé son gouvernement a signé un accord de financement de 597, 4 millions de dollars avec le Royaume-Uni. L’accord sera signé avec la UK Export Finance, l’agence britannique de crédit à l’export, pour soutenir des projets d’investissement publics dans le pays.

L’Angola s’attend à un important soutien financier du Royaume-Uni d’une valeur de 597,5 millions de dollars. Cette semaine, le président angolais, Joao Lourenço, a donné l’autorisation de conclure l’accord portant sur ce financement à son gouvernement.

A en croire, le site angolais d’informations Macauhub qui a relayé l’information vendredi dernier, l’accord de financement sera signé par les autorités angolaises avec la United Kingdom Export Finance, l’agence britannique de crédit à l’export, et devrait permettre de financer les projets inscrits dans le Programme d’investissement public (PIP) du gouvernement angolais.

A noter que le PIP est un vaste programme comportant pas moins de 1 893 projets répartis l’ensemble des régions du pays pour un investissement global évalué à de plus de 3,8 milliards de dollars. Mais actuellement, le gouvernement manque de ressources pour le financement de ce dernier en raison particulièrement du déficit budgétaire de cette année.

L’appui financier britannique viendra donc renforcer la capacité en ressources du programme et facilitera sa mise en œuvre  par le gouvernement. A terme, les projets mis sur pied permettront d’initier le processus de diversification des revenus de l’Etat.

 Sylvain Vidzraku

afrique.latribune

Aller en haut