Accueil / Développement / L’agence Moody’s dégrade la note souveraine du Kenya

L’agence Moody’s dégrade la note souveraine du Kenya

L’agence Moody’s dégrade la note souveraine du Kenya

[related_post themes="flat"] « Érosion des performances fiscales » et explosion de la dette. Ce sont les deux principales raisons qui ont poussé les analystes de l’agence de notation Moody’s à dégrader mardi la note souveraine du Kenya, passée de B1 à B2.

L’agence de notation Moody’s a annoncé mardi 13 février qu’elle avait dégradé la note du Kenya de B1 à B2, à la suite d’un processus entamé le 2 octobre dernier.

Les analystes soulignent en effet une « érosion des performances fiscales » et des « risques de liquidité croissants ». Les analystes pointent notamment une augmentation de la dette publique de 5 points entre l’année fiscale 2016-2017 (56 % du PIB) et l’année fiscale 2017-2018 (61 %). Celle-ci devrait même atteindre 61 % du PIB en 2018-2019. À titre de comparaison, ce taux n’était que de 41 % en 2011-2012.

>>Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut