Accueil / Développement / L’Agra lance un projet de 2 milliards de $ pour améliorer les chaînes du froid en Afrique

L’Agra lance un projet de 2 milliards de $ pour améliorer les chaînes du froid en Afrique

L’Agra lance un projet de 2 milliards de $ pour améliorer les chaînes du froid en Afrique

L’Alliance pour une révolution verte en Afrique (Agra) vient d’annoncer un projet d’une valeur de 2 milliards $, initié en partenariat avec la compagnie agrochimique indienne UPL Limited.

Baptisé ‘One million tons of Cold Storage’, ce projet vise à implanter des chaînes du froid sur le continent afin de lutter contre les pertes post-récoltes enregistrées par les producteurs de pommes de terre. L’initiative qui a été lancée lors du forum économique mondial sur l’Afrique, qui se tient à Kigali, vise 15 millions de producteurs à travers toute l’Afrique subsaharienne, sur les dix années à venir.

«Ces infrastructures de stockage apporteront une valeur ajoutée à la production agricole du continent», a estimé Jai Shroff, directeur général d’UPL qui a affirmé que le marché africain pouvait se suffire à lui-même et que la connexion entre les petits producteurs et les chaînes de valeur était le chaînon manquant à la révolution agricole sur le continent.

Pour le Dr Agnès Kalibata (photo) qui préside l’Agra, ces chaînes du froid permettront aux producteurs d’avoir un plus grand contrôle sur le moment où ils décident de mettre leur production sur le marché et, ce faisant, d’avoir plus de marge pour négocier de meilleurs prix.

Le projet qui, à terme, bénéficiera directement ou indirectement à 100 millions de personnes, commencera par l’installation de ces infrastructures en Ouganda, au Kenya et au Rwanda.

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Aller en haut