mercredi 21 octobre 2020
Accueil / Finances / L’Algérie va bientôt ouvrir des banques à l’étranger

L’Algérie va bientôt ouvrir des banques à l’étranger

L’Algérie va bientôt ouvrir des banques à l’étranger

L’Algérie va bientôt ouvrir des banques à l’étranger. Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a en effet donné des instructions afin d’ouvrir des banques algériennes en Afrique et en Europe. Une mesure qui permettra aux ressortissants algériens établis à l’étranger d’effectuer des dépôts ou des transferts de et vers l’Algérie.

Les Algériens vivant à l’étranger pourraient bientôt bénéficier d’un nouvel avantage en matière de transfert d’argent de et vers l’Algérie. Lors de la réunion du Conseil des ministres du dimanche 20 septembre, le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune, a ordonné au ministre des Finances d’« ouvrir des banques algériennes à l’étranger, en Europe et en Afrique, qu’elles soient nationales ou à capital mixte », a indiqué la présidence algérienne à travers un communiqué repris par l’agence officielle (APS).

La même source ajoute que cette décision vise à « permettre aux émigrés algériens d’effectuer des dépôts ou des transferts, et impulser les échanges commerciaux, notamment avec les pays africains ». Il semble ainsi que les autorités algériennes donnent une importance capitale à ce dossier, longtemps réclamé par les opérateurs économiques ainsi que les Algériens vivant en dehors du pays.

Rappelons qu’en août dernier, l’ambassadeur d’Algérie en France, Salah Lebdioui, était le premier à annoncer le lancement d’une étude pour l’ouverture des filiales de banques publiques algériennes en France. Quelques jours après, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, avait annoncé l’examen de la création de « succursales bancaires algériennes à l’étranger, en associant des opérateurs du secteur privé ». À ce propos, le responsable avait déclaré : « nous attendons du capital national de faire montre de courage en investissant ce domaine (…) des avantages sont possibles pour ceux qui souhaitent activer dans le secteur bancaire pour contribuer au développement de l’image stéréotypée accolée aux banques privées au début du millénaire ».

observalgerie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut