Accueil / Développement / L’Algérie veut augmenter l’investissement dans l’agriculture via des incitations aux opérateurs

L’Algérie veut augmenter l’investissement dans l’agriculture via des incitations aux opérateurs

L’Algérie veut augmenter l’investissement dans l’agriculture via des incitations aux opérateurs

En Algérie, le gouvernement a indiqué qu’il était disposé à offrir des incitations afin d’attirer plus d’investissements dans l’agriculture et l’agro-industrie. « Nous sommes disposés à accorder davantage de facilités aux investisseurs dans le secteur agricole. Nous estimons également qu’il est de notre devoir de lever toutes les contraintes administratives et de simplifier les procédures afin de permettre aux hommes d’affaires d’investir dans ce secteur économique stratégique », a affirmé le ministre algérien de l’agriculture, Abdelwahab Nouri.

Selon l’APS, la production céréalière et le secteur du lait sont les deux pôles vers lesquels les autorités espèrent drainer le plus de capitaux privés. Abdelwahab Nouri a en outre déclaré que, loin d’être un vœu pieux, le désir de l’exécutif de voir les opérateurs économiques s’orienter vers l’agriculture est tel que la priorité a été donnée aux industries agroalimentaires dans le plan quinquennal du pays qui couvre la période 2015-2019.

Le ministre qui s’exprimait après une rencontre avec le président du Forum des chefs d’Entreprises (FEC), Ali Haddad, a aussi annoncé la mise en place d’une commission mixte Etat-FEC vouée à la résolution des difficultés rencontrées par les agro-entrepreneurs algériens.

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Aller en haut