Accueil / Développement / L’allemand Merck s’implante à Abidjan pour servir les pays francophones d’Afrique de l’Ouest et centrale

L’allemand Merck s’implante à Abidjan pour servir les pays francophones d’Afrique de l’Ouest et centrale

L’allemand Merck s’implante à Abidjan pour servir les pays francophones d’Afrique de l’Ouest et centrale

Le laboratoire pharmaceutique allemand Merck vient d’ouvrir un bureau de représentation en Côte d’Ivoire en vue de servir l’ensemble des pays francophones d’Afrique de l’Ouest et centrale.

« Ce nouveau bureau permettra de renforcer nos activités déjà existantes en Côte d’Ivoire. Il nous servira aussi de hub pour développer nos opérations dans les pays francophones en Afrique de l’Ouest et centrale », a déclaré le directeur de Merck pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest, Karim Bendhaou.

A l’occasion de son implantation à Abidjan, le groupe allemand a également fait don à la Côte d’Ivoire de deux mini-laboratoires (minilabs) destinés à détecter rapidement les contrefaçons des médicaments.

Merck avait annoncé fin 2015 qu’il prévoyait de doubler ses ventes en Afrique durant les cinq prochaines années pour atteindre environ 500 millions d’euros en 2020, en renforçant sa présence et en étoffant ses équipes sur le continent. Le groupe avait entamé en novembre 2015 la production d’un médicament antidiabétique en Algérie et ouvert un bureau de représentation au Nigeria.

Le plus grand site de Merck sur le continent est basé en Afrique du Sud, d’où la société gère aussi ses activités dans le Sud et l’Est de l’Afrique, y compris au Kenya, en Angola et au Mozambique.

 

agenceecofin.com

Aller en haut