Accueil / Auto & Transports / L’ambassadeur du japon confirme l’intérêt de Nissan, Suzuki et Toyota pour le montage en Algérie

L’ambassadeur du japon confirme l’intérêt de Nissan, Suzuki et Toyota pour le montage en Algérie

L’ambassadeur du japon confirme l’intérêt de Nissan, Suzuki et Toyota pour le montage en Algérie

Les constructeurs nippons s’intéressent sérieusement au marché automobile algérien, à en croire l’ambassadeur du Japon, Masaya Fujiwara, qui révélait dernièrement que trois constructeurs japonais sont intéressés par l’implantation d’usines de fabrication de véhicules et camions en Algérie, deux d’entre eux ayant déjà entrepris les démarches pour la concrétisation de leurs projets.

« Le Japon est beaucoup intéressé par l’investissement en Algérie dans différents domaines d’activités. On y travaille, et il y a de bons signes d’ailleurs, car nous avons déjà des constructeurs automobiles comme Nissan et Suzuki qui ont des projets d’usines de montage de véhicules en Algérie et n’attendent que le feu vert des autorités algériennes pour les concrétiser », a déclaré l’ambassadeur japonais qui s’exprimait lors d’une conférence de presse conjointe avec le président du club d’affaires algéro-japonais, Mustapha Mekideche à l’issue de la deuxième réunion de ce club à laquelle une trentaine d’hommes d’affaires et représentants d’institutions économiques algériennes ont pris part en compagnie d’une dizaine de leurs homologues japonais.

Espérant la concrétisation de ces projets « très prochainement », l’ambassadeur a également révélé que le constructeur nippon Toyota est aussi intéressé par la réalisation d’une usine de montage en Algérie à travers sa filiale Hino Motors, spécialisée dans la construction des camions et des bus. Il y a aussi les projets Fuso pour le montage de camions avec Diamal et Isuzu avec le groupe Maazouz qui aurait repris la distribution de la gamme nippone récemment.

AZIEZ Brahim
motors-dz.com

Aller en haut