Accueil / Mines & Energies / Lancement d’Energy Access Venture Fund

Lancement d’Energy Access Venture Fund

Lancement d’Energy Access Venture Fund

• Ce fonds géré par Aster Capital – Energy Access Venture (EAV) est lancé en partenariat avec Schneider Electric, la CDC Group – the UK Department for International Development (DFID), la Banque européenne d’investissement, FISEA – PROPARCO, l’OFID, et le FFEM – AFD
• Le fonds mobilisera 54,5 millions d’euros et prévoit d’investir dans des PME africaines avec pour objectif l’électrification d’un million de personnes à l’horizon 2020

Rueil-Malmaison (France) – Le 2 mars 2015 – Schneider Electric en partenariat avec la CDC Group –
the UK Department for International Development (DFID), la Banque Européenne d’investissement,
FISEA-PROPARCO, l’OFID, et le FFEM-AFD, annoncent la création d’Energy Access Ventures Fund,
pour favoriser un accès durable à l’énergie en Afrique subsaharienne. Il a pour ambition de transformer le
tissu social et de stimuler l’économie africaine afin de réduire le niveau de pauvreté sur le continent par
l’électrification d’un million de personnes à l’horizon 2020.
Ce nouveau Fonds Professionnel de Capital Investissement (FPCI) géré par Aster Capital conseillé par la
société Energy Access Venture (EAV) basée en Afrique, est doté d’une enveloppe de 54,5 millions
d’euros qui sera investie auprès d’une vingtaine de PME africaines sur une durée de 5 ans.
625 millions d’habitants d’Afrique subsaharienne n’ont pas accès à l’électricité1. Ce manque d’électricité freine le progrès social et le développement économique et nuit à l’environnement. Energy Access Ventures Fund a l’ambition de soutenir durablement le développement de l’accès à l’énergie des populations les plus défavorisées, en renforçant les dispositifs énergétiques locaux.
Le fonds cible principalement les PME locales promouvant des solutions d’accès à une électricité sobre en carbone et à bas coût pour les populations périurbaines et rurales d’Afrique subsaharienne. Il a pour objectif de soutenir ces entreprises qui le plus souvent n’ont pas accès à l’offre traditionnelle de financement. Il sera déployé dans un premier temps au Burundi, en Ethiopie, au Kenya, au Malawi, au Mozambique, en Ouganda, au Rwanda, en Tanzanie, en Zambie et au Zimbabwe.
Au delà du financement, divers programmes d’assistance technique permettront de fournir un soutien aux entreprises locales dans leurs politiques de gestion, de gouvernance, d’efficacité énergétique et de bonnes pratiques environnementales. Le fond fournira également aux entreprises sélectionnées :

financialafrik.com

Aller en haut