Accueil / Tic & Telecoms / L’Angola a déjà obtenu de la Russie deux signaux satellites en dédommagement, représentant un tiers des capacités d’Angosat 1

L’Angola a déjà obtenu de la Russie deux signaux satellites en dédommagement, représentant un tiers des capacités d’Angosat 1

L’Angola a déjà obtenu de la Russie deux signaux satellites en dédommagement, représentant un tiers des capacités d’Angosat 1

Zolana João, le directeur du Bureau de gestion du programme spatial national (GGPEN), a révélé le 22 septembre 2018 que l’Angola a obtenu de la Russie, depuis avril dernier, une partie de la compensation pour la défaillance du satellite Angosat1, construit par Moscou et lancé dans l’espace en décembre 2017. Cette compensation partielle, deux signaux satellites, correspond actuellement à un tiers des capacités d’Angosat 1.

Selon Zolana João, le ministère des Communications et des Technologies de l’Information (MTTI), à qui ont été allouées ces ressources télécoms, est déjà en train de réorienter une partie des services de télécommunications dessus. Le directeur du Bureau de gestion du programme spatial national a expliqué que parmi les signaux satellites obtenus en compensation, l’un est en bande C. Il est fourni par le satellite russe AM7 exploité par Astrium, la société d’Etat pour les communications par satellite. L’autre signal, en bande KU, est fourni par le satellite européen Eutelsat 3B.

Les deux signaux satellites, Zolana João a souligné que l’Angola les utilisera jusqu’à ce que l’Angosat 2, son nouveau satellite télécoms en cours de construction par la Russie, soit remis aux autorités angolaises, d’ici 2020.

agenceecofin

Aller en haut