mardi 27 octobre 2020
Accueil / Mines & Energies / L’Angola lance un appel d’offres international pour le développement de ses champs marginaux

L’Angola lance un appel d’offres international pour le développement de ses champs marginaux

L’Angola lance un appel d’offres international pour le développement de ses champs marginaux

Suite à la baisse constante de la production pétrolière en Angola, l’ANPG le régulateur du secteur a lancé un appel d’offres international pour donner une seconde vie aux champs marginaux du pays. Ceci palliera aussi le manque d’investissements dans le secteur.

Le 31 aout dernier, l’Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants de l’Angola (ANPG) a lancé un appel d’offres international dont la date limite est fixée au 30 septembre, pour intensifier l’exploitation de ses champs ayant atteint la maturité. Les entreprises intéressées seront soumises à une préqualification.

Cette décision fait suite à l’approbation récente par l’ANPG d’une nouvelle stratégie d’exploration et d’exploitation des gisements pour accroître la production de pétrole d’ici 2025.

Selon les termes de la loi angolaise sur les marchés publics (loi 9/16), les dossiers d’appel d’offres seront fournis par courrier électronique avec le paiement d’une somme forfaitaire sur un seul compte au Trésor. Les conditions de cet appel d’offres sont considérées comme fiscalement intéressantes parce qu’elles n’impliquent pas l’exigence d’un engagement provisoire pour les compagnies intéressées.

L’Angola est le deuxième producteur de pétrole en Afrique subsaharienne avec une production moyenne de 1,2 million de barils par jour derrière le Nigeria.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut