Accueil / Finances / L’Angola paie cher pour son eurobond de 1,5 milliard de dollars

L’Angola paie cher pour son eurobond de 1,5 milliard de dollars

L’Angola paie cher pour son eurobond de 1,5 milliard de dollars

L’Angola a levé 1,5 milliard dollars grâce à un eurobond d’une maturité de 10 ans dont le taux a été fixé à 9,5%, a annoncé le ministre des Finances, Armando Manuel (photo), le 5 novembre.

Pour sa première sortie sur le marché international de la dette, l’Angola a ainsi dû payer un taux d’intérêt bien élevé que prévu. Le deuxième pays producteur de brut en Afrique après le Nigeria avait en effet précisé fin septembre dernier qu’il espérait un taux se situant autour de 8% pour cet eurobond qui servira à «financer le développement économique» du pays.

Le gouvernement angolais a indiqué que les euro-obligations visent notamment à «rendre l’Etat angolais moins dépendant des sources traditionnelles de financement telles que les lignes de crédit bilatérales et les crédits auprès des banques commerciales». Luanda a également fait savoir que l’opération est aussi «susceptible d’améliorer la transparence en matière de gestion des comptes publics et la maîtrise des coûts des financements».

La forte baisse des prix de brut sur le marché international a impacté négativement la situation des finances publiques de l’Angola, où les hydrocarbures représentent 95 % des exportations et contribuent à hauteur de 70% aux recettes fiscales.

Programmée depuis 2011, l’émission du premier eurobond angolais a été reportée à plusieurs reprises en raison de la baisse des prix de l’or noir. « Cette première émission est une étape extrêmement importante pour notre pays et nous considérons cela comme le début d’une relation à long terme avec les marchés de capitaux internationaux », a déclaré Armando Manuel, laissant entendre que son pays sollicitera à nouveau le marché internationaux de la dette.

agenceecofin.com

Aller en haut