Accueil / Développement / L’Angola prévoit d’emprunter 25 milliards $ pour financer son déficit budgétaire

L’Angola prévoit d’emprunter 25 milliards $ pour financer son déficit budgétaire

L’Angola prévoit d’emprunter 25 milliards $ pour financer son déficit budgétaire

Le gouvernement angolais prévoit d’emprunter 25 milliards de dollars pour financer son déficit budgétaire consécutif à la chute des cours de brut, a rapporté l’agence Bloomberg le 4 juin, citant des documents officiels.

La Banque centrale d’Angola devrait dans ce cadre lever 15 milliards de dollars en émettant des bons de trésor et des emprunts obligataires. Le reste sera mobilisé grâce à des emprunts extérieurs, selon un document du ministère des Finances obtenu par Bloomberg. «La majeure partie de la dette extérieure proviendra de lignes de crédit chinoise et brésilienne», prédit Markus Weimer, directeur de Faktor Consult Ltd, un cabinet de consulting basé à Londres.

Deuxième producteur de pétrole du continent africain, l’Angola subit de plein fouet la chute du prix de l’or noir. Le budget de l’Etat pour l’exercice 2015 a été déjà réduit de 26 %, à 49 milliards de dollars en février dernier. Des projets d’un nouvel aéroport, d’une raffinerie et d’un réseau de transport urbain ont été aussi reportés. Malgré ces mesures d’austérité, le déficit budgétaire devrait atteindre 7% du PIB cette année, selon les prévisions du gouvernement.

L’Angola a tiré 72% de ses ressources fiscales du pétrole en 2014. Mais le gouvernement du président José Eduardo dos Santos prévoit de réduire ce taux à 42% seulement en 2015, en apportant un soutien conséquent à des grands projets dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie et de l’exploitation minière.

agenceecofin.com

Aller en haut