mardi 18 juin 2019
Accueil / Tic & Telecoms / L’Angola utilisera les satellites d’observation de la terre d’Airbus pour la surveillance de son territoire

L’Angola utilisera les satellites d’observation de la terre d’Airbus pour la surveillance de son territoire

L’Angola utilisera les satellites d’observation de la terre d’Airbus pour la surveillance de son territoire

L’Angola s’appuiera sur les satellites d’observation de la terre du constructeur aéronautique français Airbus pour la surveillance de son territoire. Un accord a été signé à cet effet  à Paris, le 17 mai 2019, entre le ministre angolais des Relations extérieures, Manuel Augusto, et son homologue français, Jean-Yves le Drian.

L’accord a été paraphé au cours d’une visite de travail de trois jours effectuée par le ministre angolais en France. Séjour durant lequel, il a été reçu en audience par le président de la République française Emmanuel Macron.

A travers l’observation de la terre, le gouvernement angolais utilisera particulièrement les satellites d’Airbus pour la météorologie, l’inventaire des ressources naturelles, l’étude et la modélisation du climat, la prévention et le suivi des catastrophes naturelles, la reconnaissance militaire, entre autres.

L’Angola utilisera les satellites d’Aibus en attendant que l’AngoSat-3, le troisième satellite commandé par le pays, dédié à l’observation de la terre, soit opérationnel. La construction et la mise en orbite de cet équipement, objet d’un contrat évalué à 179 millions de dollars US, ont aussi été confiées à Airbus.

Une fois dans l’espace, AngoSat-3 aura une durée de vie de 10 ans.

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut