Accueil / International / L’annonceur Unilever menace de priver Facebook et Google de son portefeuille publicitaire

L’annonceur Unilever menace de priver Facebook et Google de son portefeuille publicitaire

L’annonceur Unilever menace de priver Facebook et Google de son portefeuille publicitaire

Voilà un avertissement que Facebook et Google devraient prendre très au sérieux. Unilever, le groupe possédant entre autres les marques Dove, Lipton, Ben & Jerry’s, Carte d’Or, Axe et Calvé, a menacé de « retirer ses annonces publicitaires des plateformes numériques devenues un marécage de fake news, de racisme, de sexisme et d’extrémisme ».

L’un des plus importants annonceurs de la planète a ainsi averti, par la voix de son directeur commercial Keith Weed (photo), Facebook et Google, lors d’une conférence sur la publicité tenue en Californie. Reprochant au réseau social fondé par Zuckerberg la pléthore de fake news qui y circule, et à Google, le fait que des publicités soient liées à des vidéos « inacceptables » sur YouTube, Unilever a évoqué la possibilité de priver les deux géants de son budget markéting annuel de 8 milliards d’euros dont 25% vont dans la publicité en ligne.

Unilever est le premier annonceur de cette envergure qui prend clairement position pour la lutte contre les fake news.

 Servan Ahougnon
Agence Eco Fin

Aller en haut