Accueil / Développement / L’appel à Valls et Macron pour mieux sanctionner les dérives des distributeurs

L’appel à Valls et Macron pour mieux sanctionner les dérives des distributeurs

L’appel à Valls et Macron pour mieux sanctionner les dérives des distributeurs

Dans une lettre à Emmanuel Macron et Manuel Valls, les géants des biens de grande consommation appellent le gouvernement à sanctionner les abus des distributeurs, étant donnée la «menace grave et immédiate pour l’industrie française».

«Pour un distributeur, il est préférable de prendre le risque de ne pas respecter la loi.» Selon les fournisseurs des enseignes d’hyper et supermarchés, leurs clients n’hésitent pas à franchir la ligne jaune pour obtenir d’eux les tarifs les plus bas. Les contrôles sont si peu nombreux, et les amendes si peu élevées, que le jeu en vaut la chandelle. Tel est le constat livré par leur association, dans un courrier de deux pages adressé au ministre de l’Économie Emmanuel Macron, avec copie au premier ministre Manuel Valls.

L’Ilec, qui regroupe plus de 70 filiales françaises de géants mondiaux de l’industrie agroalimentaire (Nestlé, Danone, Pernod-Ricard, Coca-Cola, Mars, Heineken…) et des produits de grande consommation (L’Oréal, Henkel, Unilever, Procter & Gamble…), assure que la dégradation continue des relations entre ses adhérents et leurs clients distributeurs (Carrefour, Leclerc, Auchan, Casino, Intermarché, Système U…) «représente une menace grave et immédiate pour l’industrie française».

Richard Panquiault, le directeur général de l’Ilec, demande au gouvernement que le dispositif de sanctions à l’encontre des distributeurs, en cours d’examen au Parlement, «ne soit pas privé de toute efficacité, que la loi soit appliquée, et que les abus soient clairement sanctionnés».

L’heure est grave, selon les industriels. Les pratiques des distributeurs «affectent la faculté des entreprises française et des filiales françaises de grands groupes internationaux à prendre des risques et à innover en France», assure leur courrier, aux allures de pavé dans la mare.

Ivan Letessier, Olivia Detroyat
lefigaro.fr

Aller en haut