Accueil / Auto & Transports / L’Arabie saoudite et l’Egypte veulent racheter les Mistral

L’Arabie saoudite et l’Egypte veulent racheter les Mistral

L’Arabie saoudite et l’Egypte veulent racheter les Mistral

Le Caire et Riyad veulent acquérir les deux porte-hélicoptères qui n’ont pas été livrés à Moscou. Hollande avait annoncé jeudi que la France n’aurait “aucune difficulté” à trouver des acheteurs.

Après avoir acquis 24 avions Rafale, l’Egypte va-t-elle acheter les deux Mistral à la France ? Selon Le Monde, après l’inauguration du Canal de Suez, François Hollande et son homologue égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi ont discuté de nouveaux partenariats stratégiques. Le Caire s’est ainsi porté candidat au rachat des deux porte-hélicoptères que Paris a refusé de livrer à la Russie en raison du rôle de Moscou dans la crise ukrainienne.

Le quotidien cite notamment une source officielle française assurant que l’Egypte est prête à tout pour acquérir les deux Mistral. Ce serait également le cas de l’Arabie saoudite: “Le roi Salman d’Arabie saoudite veut constituer une flotte digne de ce nom en Egypte”, explique cette source. Pour rappel, les deux pays ont signé un accord de coopération sécuritaire et économique, le 30 juillet, “une nouvelle étape dans la mise sur pied d’une force arabe commune”, analyse Le Monde.

“Aucune difficulté pour trouver des preneurs”

Le président François Hollande avait estimé jeudi 6 août que la France n’aurait “aucune difficulté” à trouver des acheteurs pour ses deux navires de guerre Mistral, estimant que ces bateaux “suscitent une certaine demande de la part de beaucoup de pays”.

Il s’exprimait devant la presse à l’issue de la cérémonie d’inauguration de l’élargissement du canal de Suez en Egypte, au lendemain de l’annonce par Paris d’un accord avec Moscou sur le remboursement des sommes payées par la Russie pour acquérir ces bâtiments.

latribune.fr

Aller en haut