Accueil / Portraits / Lauréate d’un prix mondial de l’énergie, Blessing Ugwoke prépare un plan pour l’électrification de l’Afrique rurale

Lauréate d’un prix mondial de l’énergie, Blessing Ugwoke prépare un plan pour l’électrification de l’Afrique rurale

Lauréate d’un prix mondial de l’énergie, Blessing Ugwoke prépare un plan pour l’électrification de l’Afrique rurale

Une jeune chercheuse en ingénierie financée par la fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) a remporté le prix ENI 2017 pour l’excellence énergétique en Afrique. Blessing Ugwoke, affirme qu’elle travaille pour finalement fournir aux gouvernements et aux communautés en Afrique subsaharienne, dépourvues d’accès à l’électricité, un facteur stratégique pour la transformation du continent, un cadre d’amélioration de l’électrification rurale.

Madame Ugwoke a souligné, en la remerciant, que l’ACBF a directement participé à sa victoire du prestigieux prix 2017 pour les chercheurs débutants: les jeunes talents pour l’Afrique, une des six catégories de récompenses annuelles de l’ENI, communément appelées “le prix Nobel pour l’énergie”. Elle a reçu sa récompense du président italien Sergio Mattarella à la fin de l’année 2017, après la soutenance de son brillant mémoire de master en sciences à l’Université africaine des sciences et technologies (AUST) d’Abuja, où elle a étudié avec une bourse complète de l’ACBF.

Dans le cadre du prix remporté par Mme Ugwoke, le célèbre groupe italien de l’énergie et de l’ingénierie, ENI, est à présent en train de financer ses études de doctorat à l’Ecole polytechnique de Turin, où elle développe son cadre pour aider l’Afrique à trouver ses solutions d’énergie renouvelable déconnectées du réseau pour les zones rurales. Elle affirme que cela a lieu parce que l’ACBF a construit des bases solides pour elle.

Madame Ugwoke affirme : « la bourse d’études de l’ACBF a été pour moi un signe avant-coureur de grandes suites. Elle a préparé la voie en me permettant de progresser dans ma carrière académique. C’est une plateforme par laquelle les autres succès passent et elle a certainement ouvert le chemin pour d’autres qui en ont bénéficié et pas uniquement pour moi. Ce financement de l’ACBF est honnêtement une initiative extraordinaire et elle change la vie pour toujours”.

Elle affirme qu’avec les compétences acquises à AUST elle est bien équipée pour offrir non seulement des solutions pour l’accès à l’électricité dans les zones rurales en Afrique subsaharienne, mais aussi pour aider l’Afrique à faire face aux défis liés au changement climatique en lien avec l’utilisation de l’énergie.

L’ACBF a depuis 2012 un partenariat avec AUST, un des instituts de recherche Nelson Mandela pour l’excellence dans les sciences et les technologies en Afrique, pour former la prochaine génération de scientifiques novateurs, d’ingénieurs et de mathématiciens pour guider la transformation de l’Afrique. La Fondation a financé de l’enseignement et de la recherche dans les meilleures universités mondiales en sciences et technologies à la auteur de plus de 2 millions de dollars américains, jusqu’à arriver à fournir un diplôme de master et de doctorat dans des domaines critiques des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) nécessaires pour guider l’agenda de transformation du continent à 60 personnes environ avec des compétences réduites en provenance des quatre coins du continent.

Le succès des bénéficiaires de la bourse de la Fondation et les innovations qu’ils sont à présent en train d’introduire dans de la recherche académique et politique utile et dans l’industrie sont révélateurs d’un besoin accru de soutien pour la Fondation dans sa volonté de conduire une révolution pour les compétences africaines. Les bailleurs de fonds, les Etats membres et le secteur privé devraient s’appuyer sur l’expérience inégalée de l’ACBF dans l’analyse des besoins continentaux et nationaux en capacités pour le développement, ainsi que sur ses réseaux pour identifier les facteurs de changement pour aider à combler les lacunes et accélérer la mise en œuvre de l’agenda de transformation du continent.

financialafrik

Aller en haut