lundi 25 janvier 2021
Accueil / Mines & Energies / L’australien Sandfire Resources veut investir dans le secteur minier du Botswana

L’australien Sandfire Resources veut investir dans le secteur minier du Botswana

L’australien Sandfire Resources veut investir dans le secteur minier du Botswana

Au Botswana, le projet de cuivre et d’argent T3 pourrait bientôt changer de mains. En effet, la compagnie australienne Sandfire a proposé mardi, de racheter pour 167 millions de dollars australiens, son compatriote détenant l’actif, MOD Resources.

L’accord fait suite à une offre préliminaire effectuée par Sandfire en janvier dernier pour acquérir 100% des actions de la société au prix unitaire de 0,38 dollar. L’offre avait été jugée «faible». Cette fois, la compagnie propose 0,45 dollar pour chaque action de MOD, incluant également un paiement en espèces.

Pour Julian Hanna, le DG de MOD Resources, c’est un «partenariat» qui devrait permettre aux actionnaires de la société de profiter du portefeuille d’actifs de Sandfire. De plus, il facilitera le financement du projet phare T3 dont le coût a été estimé à 182 millions $ par une étude de faisabilité en mars dernier.

De leur côté, les dirigeants de Sandfire voient en cette acquisition, une opportunité d’élargir leur portefeuille de développement tout en s’introduisant dans la ceinture de cuivre du Kalahari jugée «très prometteuse et sous-explorée».

Le projet T3 devrait entrer en production en 2021.

Louis-Nino Kansoun

agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut