Accueil / Tic & Telecoms / Le bénéfice d’Apple s’envole, les ventes d’iPhone déçoivent

Le bénéfice d’Apple s’envole, les ventes d’iPhone déçoivent

Le bénéfice d’Apple s’envole, les ventes d’iPhone déçoivent

La firme de Cupertino a fait état d’un bénéfice net de 10,68 milliards de dollars, même si son chiffre d’affaires au quatrième trimestre sera en-deçà des attentes.

C’est plus ou moins un sentiment mitigé… Faut-il se réjouir du bond de 38 % du bénéfice trimestriel d’Apple ou plutôt s’émouvoir des prévisions et des ventes d’iPhone décevantes ? Entre début avril et fin juin, troisième trimestre de son exercice décalé, la marque à la pomme affiche un bénéfice net de 10,7 milliards de dollars et un bénéfice par action de 1,85 dollar, supérieur de 5 cents à la prévision moyenne des analystes. Le groupe dit toutefois dans un communiqué viser “seulement” 49 à 51 milliards de dollars de chiffre d’affaires au quatrième trimestre, quand la prévision moyenne des analystes était jusqu’ici tout en haut de cette fourchette. Sur son troisième trimestre, le chiffre d’affaires est globalement conforme aux attentes à 49,6 milliards de dollars (+33% sur un an).

Les ventes d’iPhones déçoivent

La première capitalisation boursière profite évidemment de la solide performance commerciale de ses iPhone. Les ventes en Chine ont plus que doublé, à 13,23 milliards de dollars. Pour autant, les experts s’attendaient à mieux. Apple a fait état de 47,5 millions d’iPhone vendus entre début avril et fin juin, quand les analystes espéraient en moyenne 48,8 millions. Les plus optimistes envisageaient même de dépasser la barre des 50 millions d’unités pour ce qui reste le produit star d’Apple, et sa principale source de bénéfices.

Le marché aurait pu se consoler avec les chiffres de ventes de la toute nouvelle montre connectée Apple Watch lancée en avril, mais le groupe n’a pas donné de résultat détaillé dans son communiqué, le directeur général Tim Cook se contentant de dire qu’elle a eu “un super démarrage”. La section des comptes baptisée “autres produits”, qui intègre la montre mais aussi entre autres les ventes du baladeur musical iPod ou encore les abonnements au service de musique en ligne Beats Electronics, affiche toutefois un chiffre d’affaires en hausse de 49% sur un an, et de 56% sur un trimestre, à 2,6 milliards de dollars.

Dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street mardi, l’action Apple plongeait de 6,88% à 121,76 dollars.

lesechos.fr

Aller en haut