vendredi 13 décembre 2019
Accueil / Développement / Le Botswana demande un prêt à la BAD pour un projet agro-commercial intégré

Le Botswana demande un prêt à la BAD pour un projet agro-commercial intégré

Le Botswana demande un prêt à la BAD pour un projet agro-commercial intégré

Le ministère botswanais de l’Agriculture a annoncé lundi avoir soumis une demande de prêt d’un montant non divulgué à la Banque africaine de développement (BAD) pour un projet de développement agro-commercial intégré.

Fidelis Molao, ministre du Développement agricole et de la Sécurité alimentaire, a précisé que son ministère envisageait, grâce à ce financement, d’engager un conseiller en transactions et de mener les prochaines étapes de son Projet de développement agro-commercial intégré du Zambèze.

Celui-ci a été lancé pour améliorer la sécurité alimentaire du Botswana, diversifier le secteur agro-commercial, augmenter le PIB et créer environ 3.000 emplois, a précisé M. Molao lors du Salon de l’agriculture de Chobé, organisé chaque année dans le nord-ouest du pays.

Une étude de faisabilité, reposant sur un plan conceptuel, des analyses financières et économiques, ainsi que l’évaluation de l’impact environnemental et social du projet, a été menée entre 2014 et 2015, a-t-il ajouté.

Ce projet devrait créer des opportunités permettant aux Botswanais d’être davantage impliqués en tant qu’entrepreneurs, a poursuivi le ministre.

Les agriculteurs de Chobé cultivent notamment des légumineuses telles que le niébé, le haricot mungo et le pois chiche pour les exporter vers les marchés asiatiques.

En 2018, les agriculteurs botswanais ont exporté vers l’Asie 702 tonnes de différentes cultures commerciales d’une valeur estimée à 493.000 dollars.

GABORONE, 6 août (Xinhua)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut