mardi 20 octobre 2020
Accueil / Mines & Energies / Le Botswana peut devenir un grand centre de production d’énergies renouvelables en Afrique australe (experts)

Le Botswana peut devenir un grand centre de production d’énergies renouvelables en Afrique australe (experts)

Le Botswana peut devenir un grand centre de production d’énergies renouvelables en Afrique australe (experts)

Avis émis au cours d’un atelier organisé à Francistown, la deuxième plus grande ville du Botswana

Le Botswana pourrait devenir un important producteur d’électricité propre et bon marché grâce au développement des énergies renouvelables, ont déclaré plusieurs experts en énergie au cours d’un atelier organisé à Francistown le 1er septembre dernier.

Gilles Beau, ingénieur en électro-mécanique disposant de plus de douze ans d’expérience dans le secteur de l’énergie éolienne au Vietnam, au Cambodge et en Thaïlande, a déclaré que le Botswana pourrait rapidement augmenter sa production d’électricité en développant les énergies renouvelables.

Cela est possible en raison de l’intense ensoleillement et des importantes ressources éoliennes de ce pays d’Afrique australe, a déclaré M. Beau au cours de sa présentation dans le cadre de l’atelier organisé dans la deuxième plus grande ville du Botswana.

Selon le département du Commerce des Etats-Unis, le Botswana présente une irradiation solaire annuelle équivalente à 3 000 kWh/m²/an dans plusieurs régions du pays, avec un rayonnement global mensuel reçu par un plan horizontal de 21 mégajoules par mètre carré (21 MJ/m2).

« Le Botswana pourrait devenir un grand centre de production d’énergies renouvelables en Afrique australe, et fournir de l’électricité bon marché à sa population tout en renforçant sa croissance économique et son développement », a estimé M. Beau.

Tobias Bader, maître de conférences à l’université internationale des Sciences et Technologies du Botswana (BIUST), a quant à lui déclaré qu’il serait logique que le Botswana, qui a déjà un impact mondial majeur grâce à ses efforts de conservation et au développement de l’écotourisme, devienne à présent un grand producteur d’énergies renouvelables en Afrique australe.

Il a souligné que des projets de grande envergure s’appuyant sur des emplois directs locaux pouvaient être mis en œuvre dans des délais relativement courts – environ un ou deux ans pour l’énergie solaire, et trois à quatre ans pour l’énergie éolienne.

« Respecter l’environnement et ne plus émettre de carbone attirerait en outre les investissements, en encourageant les entreprises locales et internationales à installer leurs centres de production au Botswana », a affirmé M. Bader.

energies-media

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut