Accueil / International / Le Brexit, une bonne occasion pour les mafias

Le Brexit, une bonne occasion pour les mafias

Le Brexit, une bonne occasion pour les mafias

Le Brexit pourrait être une bonne occasion pour les trafics en tout genre, selon « The Economist ».

Quatre ans après la chute du mur de Berlin, un membre de la ‘Ndrangheta avait été arrêté en Europe de l’Est alors qu’il écoulait de l’argent sale, pour quelque 2,8 milliards de dollars. Dans chaque période d’instabilité, note « The Economist », le crime organisé examine s’il peut en tirer profit.

« Le Brexit, écrit l’hebdomadaire, est peut-être l’événement le plus prometteur en Europe depuis la fin du communisme. » Beaucoup dépendra néanmoins de l’issue des négociations avec l’Union européenne. Si les négociations échouent, la restauration des contrôles d’identité à la frontière entre les deux Irlande encouragera les trafiquants à fabriquer de faux papiers, pour donner, par exemple, une fausse identité polonaise à un Ukrainien en le faisant voyager depuis l’Espagne en République d’Irlande afin de le conduire ensuite en Ulster.

En revanche, si Londres parvient à réaliser son objectif de maintenir une frontière ouverte tout en quittant l’union douanière , la contrebande d’alcool et de cigarettes, le long de la frontière, réalisée par les paramilitaires républicains irlandais pourrait, du coup, en sortir renforcer. Un retrait de l’union douanière serait également une occasion supplémentaire pour la contrebande dans les ports britanniques. Même parallèle pour le trafic d’êtres humains.

L’autre risque, lors de la substitution des législations européennes par les législations britanniques, est de voir une augmentation des transferts pour blanchiment d’argent sale. « Le plus grand bonus, affirme ‘The Economist’, pour les trafiquants pourrait cependant bien être l’affaiblissement des contrôles policiers. » Il est vrai que le magazine britannique a été un fervent partisan du « remain ». Mais n’est-il pas trop tard pour agiter le chiffon rouge ?

J. H.-R.
lesechos

Aller en haut