Accueil / Développement / Le cabinet Norton Rose Fulbright étend son influence en Afrique de l’Est

Le cabinet Norton Rose Fulbright étend son influence en Afrique de l’Est

Le cabinet Norton Rose Fulbright étend son influence en Afrique de l’Est

Déjà bien au nord et au sud du continent, le cabinet d’avocats international Norton Rose Fulbright poursuit son expansion en Afrique en s’associant avec le cabinet kényan Walker Kontos.
Le cabinet d’avocats d’affaires Norton Rose Fulbright a annoncé le mercredi 7 septembre avoir signé un accord stratégique avec le cabinet kényan Walker Kontos.

Ce partenariat, qui débutera en octobre, doit permettre la collaboration entre les deux cabinets sur certains dossiers « sélectionnés plus particulièrement dans les domaines des institutions financières, de l’énergie et des infrastructures », écrit dans son communiqué le cabinet d’origine britannique et présent aujourd’hui dans une cinquantaine de villes à travers le monde, dont Le Cap, Durban, Johannesburg, Casablanca et Dar es-Salaam.

Deals et clients de Walker Kontos

Le partenaire de Norton Rose Fulbright au Kenya, Walker Kontos, compte 18 avocats dont 9 associés qui exercent depuis Nairobi, la capitale kényane, ainsi qu’un staff de cinquante assistants. Il est classé en « Band 1 », la meilleure note sur une échelle de 1 à 6, par Global Chambers, qui classe les cabinets d’avocats dans le monde, rappelle Norton Rose Fulbright dans son communiqué.

Parmi les clients de Walker Kontos figurent les conglomérats mauriciens Alteo Group (agroalimentaire) et Ciel Group , ainsi que le groupe bancaire kényan I&M Holdings, accompagnés dans plusieurs acquisitions en Afrique de l’Est. Les avocats de Walker Kontos ont également conseillé des bailleurs internationaux tels que le français Proparco, ainsi que les britanniques CDC Group et PIDG dans plusieurs opérations en Afrique orientale.

 

 

Lire l’article complet sur jeuneafrique.com

Aller en haut